RB4C8216B_edited.jpg

Imaginer, construire et animer des lieux de vie intermédiaires. Le faire de manière joyeuse, écoresponsable et curieuseAllier le sur-mesure au sériel, le collectif à l’individuel, le bâti au naturel. 

 

Voici nos objectifs et notre ambition, sur le temps long.
À la fois concepteur, constructeur, investisseur et utilisateur, CYME réunit des visions qu’elle concilie et se projette, dès l’origine, sur l’utilisation et la conservation à long terme de son patrimoine.

Ce que propose CYME

CYME offre clé en main des lieux de vie évolutifs et éco conçus : chaque projet se développe selon son rythme propre, son environnement, ses particularités et forme ainsi, peu à peu, les inflorescences de CYME. Réalisés en ossature bois dans notre atelier du Bourbonnais, nos modules sont acheminés par camion et ancrés dans un territoire auquel ils doivent s’intégrer, donc s’adapter, mais qu’ils pourront un jour quitter, sans avoir durablement impacté le sol qu’ils auront emprunté.

C’est la modularité que promet CYME.

Ces constructions, puisqu’elles sont mobiles, doivent être robustes dans leur conception, élégantes et polymorphes dans leur déploiement. Sans béton ni fondation lourde, elles font la part belle au bois, au verre et au métal et ont recours, chaque fois que possible, au recyclage, aux matériaux biosourcés et faits en France. Confortables pour leurs hôtes, nos habitations doivent viser la passivité. Exigeants dans leur conception, ces espaces demeurent modestes dans leur hauteur. Nous visons plutôt l’Archipel que Babel. Intermédiaires, ces logements ne renient pas la densification mais la souhaitent contenue. Ces lieux de vie doivent être construits de manière douce et saine, pour leurs utilisateurs comme pour leur environnement.

 
 

LES MODALITÉS ENVISAGÉES

 

Ce patrimoine, nous le souhaitons diversifié et mixte. Il est parfois conservé et loué, mais sera principalement, partiellement ou complètement, cédé à des bailleurs ou à des occupants. Les terrains sur lesquels il s’implante peuvent être acquis ou mis à disposition par leur propriétaire.

À QUI S'ADRESSE CYME

 

Ne pas figer de doctrine sur les publics et les usages de ces espaces est, selon nous, le plus sûr moyen de rester ouverts aux particularités et aux besoins de chaque territoire. Plutôt que d’opposer locatif privé et social, logement des jeunes et des anciens, locataires et propriétaires, notre projet est modulaire : il permet, si cela est souhaitable et souhaité, de faire cohabiter ces différents publics et de nous adapter à leurs besoins spécifiques et évolutifs. 

 

L’homme seul étant toujours en mauvaise compagnie, nous cherchons pour chaque projet, les partenaires capables de réaliser cette alchimie. Ils peuvent être publics ou privés, institutionnels ou associatifs, seuls ou accompagnés (communauté de communes, associations, regroupement de particuliers, propriétaires institutionnels... ).

 

Notre vision à long terme permet l’équilibre économique et raisonnable du modèle. Elle est un pari sur l’avenir en même temps qu’un moyen de le faire advenir.

LE + DE CYME

 

Animer ces lieux de vie : en accord avec le Manifeste pour une frugalité heureuse & créative nous le faisons en nous souvenant que ce n’est pas le bâtiment seul qui est intelligent mais surtout ses habitants. L’importance des jardins et la création d’espaces collectifs offrent des possibles que nous voulons ouvrir aux idées des résidents et de tiers porteurs de projets. Les exemples existent déjà, nombreux. Ils peuvent trouver là un nouveau terrain d’expression.

Nous espérons que d’autres inventions y naîtront.